Diocèses de Bourges, Clermont, Limoges, Le Puy, Cahors et Rodez. Archevêque de la Province de Bourges : MGR Angelo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Annulation Renlie, Claire_g

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naudeas
Procureur épiscopal
Procureur épiscopal
avatar

Nombre de messages : 168
Localisation : SDF (Sans Diocèse Fixe)
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Annulation Renlie, Claire_g   Mar 13 Sep - 18:31

Nouvelle salle, nouvelle décision à prendre sur la vie de deux personnes, elle l'avait faite préparer pour les besoins primaires.

Bonjour, au nom de Madame la Présidente Verty, Archevêque de Bourges, nous allons pouvoir ouvrir cette audience.

Un délai de 15 jours sera accordé durant lequel les époux et les possibles témoins pourront s'exprimer. Passer ce délai, l'audience sera clôturée.

Sachez que vous avez la possibilité de recevoir conseil d'un avocat conformément au droit canon :

Citation :
L’accusé a la faculté de se faire conseiller par un avocat de confession aristotélicienne, ecclésiastique ou non, dès que le procureur décide de l’opportunité des poursuites et tout au long de la procédure.

_________________

A deux bras, deux jambes mais qu'une vie, alors zen !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renlie
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Mer 14 Sep - 12:22

Renlie reçut une convocation, l'invitant à se présenter à l'Archevêché de Bourges, suite à la demande d'annulation de mariage qu'il avait introduite.

Guidé par un garde, il fut introduit dans la salle d'audience de l'Officialité Episcopale, où l'attendait le Procureur.


Madame le Procureur, je suis Renlie d'Evrecy. Je me présente à vous suite à votre convocation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire.g
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Mer 14 Sep - 14:57

Il lui avait dit que c'était envoyé ... Une page allait se tourner. Devait se tourner. C'était son souhait, et la brune n'avait jamais eu la force de s'affronter à lui.
Rapidement, elle reçut une convocation ...

Elle se rendit dès le lendemain sur place, un délégué la conduisit en salle d'audience.
Renlie s'y trouvait déjà, aucun doute sur son entrain à obtenir l'annulation de mariage visiblement.

Jamais ils ne s'étaient recroisés depuis Sarlat et c'est d'un léger sourire, composé de regrets, et à la fois contente de le revoir, qu'elle le salua. Une once de nervosité se dégageait de la brune, qui n'le serait pas.Elle se présenta ensuite à la Procureur...


B... Bonjour Dame le Procureur, j'suis Claire, vous m'avez convoquée suite à la demande d'annulation de mariage de mon... de Sa Grâce Renlie, ici présent... Voilà, j'suis venue au plus vite pour qu'il soit libéré de son fardeau aussi vite qu'il est possible d'y aboutir...

Elle attendit réponse, de l'un ou de l'autre... incapable de se détendre, en de telles circonstances que jamais elle n'avait réellement imaginées...

_________________

Conseillère ducale au fondement floqué d'un 45 fillette Auvergnat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
verty
Fervent croyant


Nombre de messages : 479
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Jeu 15 Sep - 14:14

La cardinal Archevêque de Bourges, présidente de l'officialité épiscopale, fit son entrée en salle d’audience et prit place.

Elle salua la procureur ainsi que les deux personnes présente.
Bonjour!


S’adressant à la procureur :

Madame la procureur, la demande étant complète, je m’adresserai à toi pour te demander tes réquisitions en fin d’audience.

Durant celle-ci je te prie de me faire savoir si tu as des questions particulières à poser aux parties.


Puis s’adressant à la partie demanderesse :

Puisque tu as demandé l’annulation ou la dissolution de ton mariage, je te laisse la parole en premier lieu nous t’écoutons…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renlie
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Jeu 15 Sep - 15:13

Renlie patientait dans la salle, n'étant point trop à son aise. Dieu sait s'il avait honte d'en être arrivé là, mais les mois de réflexion durant lesquels elle était retournée vivre en Berry, et les échanges qu'ils avaient eu, l'avaient conforté dans la décision qu'il se devait de prendre.

Ce mariage n'existant plus, il n'y avait plus lieu de perdurer, d'autant plus pour que le sacrement soit bafoué.

Claire fit alors son entrée, visiblement marquée par la guerre, et la chute du Berry. Il la salua, dans un mélange d'émotions qu'il tentait de réfréner. Elle fut vite suivie de Son Eminence, qu'il salua également. Entrant rapidement dans le vif du sujet, il répondit à l'Archevêque:


Votre Eminence, je ne sais que dire de plus que ce que j'ai formulé dans ma requête d'annulation...
J'ai perdu toute confiance envers mon épouse, de part sa tromperie quant à la paternité des jumeaux qu'elle a mis au monde, conçus juste avant le mariage. Son départ du domicile conjugal dans un but de réflexion n'a été pour moi qu'une fuite en avant, dans laquelle elle s'est largement égarée, et a commis plus d'un péché d'adultère.


Prenant une pause le temps d'un souffle.

Je ne puis concevoir, malgré de longs mois de réflexion et de remise en question, de lui accorder une quelconque confiance de retour. Je ne vois donc plus comment ce mariage pourrait perdurer, le sacrement qui nous a uni a été bafoué, à trop de reprises, et selon des manières qui me rendent profondément honteux, honteux de me retrouver devant vous-même en ce jour.
Je ne cache pas que j'ai connu des moments de doutes, des moments difficiles, qui l'ont certainement mise à mal, mais je ne l'ai jamais abandonnée, et j'ai toujours voulu faire face ensemble. Je ne lui reproche rien, mais mon pardon est inconcevable devant ses actes. C'est juste que je ne peux plus... Décemment, je ne peux plus lui accorder la confiance qu'un mari se doit d'accorder à sa femme. Et je ne veux vivre ni dans le mensonge, ni dans la honte. Voilà pourquoi j'ai demandé à Monseigneur Neyco de traiter ma demande d'annulation de mariage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
verty
Fervent croyant


Nombre de messages : 479
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Ven 16 Sep - 6:36

Mon fils, Monseigneur Neyco n'est pas procureur.
Notre procureur est Monseigneur Naudeas.

Ce n'est pas une erreur très grave, poursuivons madame le procureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naudeas
Procureur épiscopal
Procureur épiscopal
avatar

Nombre de messages : 168
Localisation : SDF (Sans Diocèse Fixe)
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Sam 17 Sep - 7:10

Elle écouta le témoignage de Renlie.

Vous parlez de fuite, depuis combien de temps a t-elle quitté le foyer conjugal ? Depuis combien de temps approximativement, vous ne vivez plus ensemble ? Comment avez vous su les tromperies ?

_________________

A deux bras, deux jambes mais qu'une vie, alors zen !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renlie
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Sam 17 Sep - 8:39

Renlie avait confondu Monseigneur Neyco et Monseigneur Naudeas sur le coup de l'émotion. Etaler ainsi sa vie, et son échec, était pour lui une pénible épreuve.

Après que Monseigneur Verty ait remis les choses dans le bon ordre, la Procureur lui adressa quelques questions.


Et bien Madame le Procureur, Claire est partie pour Angoulême vers la fin mars, où elle a rapidement élu domicile en ouvrant une taverne. Elle est y restée une bonne partie du printemps, puis s'en est retournée vivre en Berry, un peu avant l'été je dirais, je n'ai pas la date précise en tête, mais je gage qu'elle pourra vous donner plus de précisions.

Quant aux tromperies, elle m'a avouée quelques semaines après son départ pour Angoulême que je n'étais pas le père des enfants, après s'en être confiée à son entourage, emprise par les remords. Concernant les adultères, je n'ai jamais réussi à en connaitre le nombre exact, vu qu'elle s'est souvent emmêlée dans ses explications, au point de vue des dates. J'ai eu beau lui expliquer que séparés ou pas, nous n'en restions pas moins mariés, et qu'il fallait respecter le sacrement, il semble que cela n'ait eu aucun effet...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naudeas
Procureur épiscopal
Procureur épiscopal
avatar

Nombre de messages : 168
Localisation : SDF (Sans Diocèse Fixe)
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Sam 17 Sep - 8:44

Naud écouta les réponses, les nota sur son dossier, cela lui servira pour plus tard.

Très Bien je n'ai plus de questions pour le moment. Vous pouvez regagner votre place.

Puis regarda la femme.

A vous ma fille, nous vous écoutons.

_________________

A deux bras, deux jambes mais qu'une vie, alors zen !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire.g
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Mar 20 Sep - 8:39

La brune écoutait, les yeux fermés parfois, car Renlie insistait bien sur des points qu'elle n'avait pas du tout perçus comme lui.
Là où lui avait visiblement fait des efforts sur les dates, elle.. n'en avait aucune idée. Comme si les horreurs qui s'étaient passées avaient en plus été préméditées...
Mais Renlie était comme ça... lanceurs de parpaings mention excellent...il cultivait l'art de la maçonnerie, en toutes circonstances.

Elle revint sur quelques... détails...


Dame procureur ... Si globalement, j'ai pas à redire sur ce que mon..; ce que Renlie vient de vous conter... il est toutefois des choses que je suis loin d'avoir vécu aussi simplement qu'il les décrit.
J'ai aimé cet homme, je l'aime toujours et je l'aimerais encore. Si je n'étais pas sûre de mes sentiments, je ne l'aurais pas épousé. Il me semble que les sentiments sont la base d'une union.... et c'est stupéfaite que j'entends que pas une fois il n'en parle.

Renlie est comme ça.... Parlez lui d'amour, il vous parlera commerce... Croyez-moi, je n'ai jamais douté un seul instant de ses sentiments, ce n'est pas un fourbe. Comme l'a dit ma témoin de mariage, lui et moi, c'est la glace et le feu, le terre à terre et la rêveuse...

Notre union n'a pas été simple, loin de là. Nous avions entrepris un voyage pour savoir où s'installer, nous nous sommes très peu vus, sauf à chaque fois qu'on reprenait la route vers une ville nouvelle.
Même si je savais ses sentiments, je ne les sentais pas et ça m'a pesé, je lui écrivais, il me répondait quand il trouvait le temps de le faire.

Les gens croisés étaient très étonnés de voir une future mariée sans son futur mari... jamais. Au départ je prétextais son travail, ses affaires... Mais un jour force à été de constater qu'en effet... il était là sans l'être. Que si je ne lui écrivais pas, il ne le faisait pas. Mais je tenais bon, malgré les nombreuses journées que j'ai passé à pleurer son absence. Pour lui, parce qu'il est dur, je me devais de tenir le coup, de me faire violence, encore et toujours. Et des mois durant j'ai tout gardé.... Jusqu'à un soir où effectivement j'ai cédé malgré moi à un rapprochement. Je m'en suis voulue, j'avais honte...

Mais il n'allait pas assez bien suite à son aventure adultérine avec une femme mariée, juste avant que nous ne soyons ensemble, je ne me suis pas tue pour mentir... Je me suis tue pour le préserver... Parce que moi vivante, je refuserais tout acte contre lui...


P'tite pause pour reprendre son souffle, et surtout calmer ses émotions ... Tout ça lui était dur... pas pour son humilité ou sa dignité.... mais repenser à tout ça... jamais elle n'aura cru avoir la force de supporter autant ... pourtant elle avait fini par faillir...

Ensuite le mariage... le plus beau jour de toute ma vie. Dire "oui" à cet homme que j'avais aimé des mois en silence me paraissait irréel. Plus rien ne comptait, sauf lui, et notre avenir. Mais là encore, très vite j'ai du prendre sur moi pour supporter ses absences, j'me sentais livrée à moi même.
Au bout de quelques temps, je me suis dit que je pouvais aller voir quelques jours les autres village de la province, mon époux étant occupé nuit et jour à ses affaires, cela ne gênerait aucunement. Je me suis arrêtée dans un village et là j'ai pris contact avec mon époux. Les dates... je ne m'en souviens pas, je ne note pas tout. Mais il savait que j'étais enceinte, et moi... je découvrais après réflexion que l'enfant ne pouvait être de lui, à mon grand malheur... Avant même que comme il le dit, je sois prise de remords, nous nous sommes disputés il ne comprenait pas pourquoi j'étais partie. Alors je lui ai dit que ses absences je préfèrais les vivre loin, j'avais besoin de prendre quelques temps de recul, pour revenir prête à les accepter de nouveau. Il ne l'a pas accepté. Jamais.
L'ouverture de ma taverne ? Elle n'est en aucun cas lié au temps d'éloignement. Je l'ai ouverte car il y en avait que deux à Angoulême et que celles-ci étaient vides. La mienne s'est remplie rapidement d'ailleurs. Mais rien à faire. Renlie est un homme très borné, sans doute plus que moi et pour lui, c'est que je préméditais de rester là bas ... Ce qui était archi faux. Déjà là, j'ai senti qu'il n'avait plus rien à faire de ce qui pouvait advenir.

Ensuite, si vous me le permettez.... Puisque les dates sont si importantes et que moi je ne note pas, je lui ai dit que ma grossesse... était immanquablement due à une relation extra conjugale, avant notre mariage. Ce jour là j'ai eu mal, au moins autant que lui.... Réaliser que ce qui grandissait en moi n'était pas le fruit de l'amour de l'homme que j'aime... J'ai essayé de mettre fin à mes jours, puis l'on m'a fait comprendre, à juste titre, que la vie qui poussait en moi n'avait pas à payer mes erreurs...
Je discute un peu avec le maire d'Angoulême, démotivé devant l'état amorphe de son village et son marché, je décide d'aller revoir mon mari en aidant aussi le village en tant que MA d'occasion en lui ramenant du pain. C'était convenu avec le maire. Ce que mon époux omet de dire, volontairement ou non, c'est que ce jour là, alors que j'étais partie seule pour aider un village de notre nouveau Comté, l'armée du Périgord n'a fait qu'une bouchée de moi. Le capitaine Benduguesclin, que j'ai tué par réflexe involontaire suite à son assaut, s'est rué sur moi, j'étais avec deux amis, heureusement eux ont filé.
Le verdict du médicastre fut sans appel vu mon état et l'enfant à venir... Je devais rester immobilisée durant 45 jours.
45 jours où mon époux me manquait terriblement, 45 jours où je lui ai demandé de venir... j'avais besoin de lui, mais rien, jamais de visite. Il a refusé, prétextant son travail, encore et toujours.

Et autour de moi, les gens étaient stupéfaits de tant d'indifférence. Oui je l'avais trompé une fois hors mariage, oui je devais pour mon bien être, prendre du recul et revenir plus forte... Mais mon époux était la chose la plus précieuse que j'avais. D'ailleurs, ma taverne porte un nom qui se rapporte à lui.

C'est durant ma convalescence qu'il m'a clairement dit qu'il n'y avait plus rien entre nous. Quand j'ai donc abordé l'annulation de mariage, j'étais pas sûre de survivre à mes blessures... Il a préféré que nous restions "mariés" plutôt que d'admettre son échec, sa fierté qui en prenait un coup...

Voyez... là encore, nulle question de sentiments. Il préférait finir veuf qu'avec un mariage annulé...


Elle finirait bien par se fatiguer d'elle-même non ? Bin même pas.... le relent d'émotions était audible dans sa voix. Oui elle avait dit à Renlie qu'elle prendrait tous les torts pour elle afin qu'il en ressorte la tête haute, mais ça n'empêchait pas qu'elle tenait à la réalité des faits... malgré ses erreurs...


Je tiens aussi à ajouter.... qu'entre le jour où j'ai commis mon impardonnable erreur avant notre mariage, et le jour où Renlie a dit clairement que c'était fini... Je lui suis restée fidèle jusqu'au jour où sans doute trop influençable, on m'a fait comprendre que je devais penser à moi et au bébé à venir avant de penser à tout faire pour me faire pardonner...J'aime cet homme, je l'ai toujours défendu, il ne dit là que ce que j'ai raté, malheureusement... j'ai juste..pas eu le sentiment de retour...

La brune entortilla une mèche brune sur son index... le moyen pour elle de se rassurer...

_________________

Conseillère ducale au fondement floqué d'un 45 fillette Auvergnat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naudeas
Procureur épiscopal
Procureur épiscopal
avatar

Nombre de messages : 168
Localisation : SDF (Sans Diocèse Fixe)
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Mar 20 Sep - 10:08

Naud écouta donc ce que la dame avait à dire, long sans hésiter, entrant dans les détails, pas les plus scabreux, mais sur les faits. Elle la remercia d'un signe de tête pour lui faire comprendre que pour l'heure, elle pouvait regagner sa place.

Merci ma fille,

Je reviendrai sur une chose qui aux yeux de bien des personnes qui rentrent dans cet Officialité sans le savoir vraiment, le mariage est un contrat et en aucune façon une preuve pour marquer son attachement à une personne. Et son Éminence ici présente ne pourra que vous le confirmer.

Bien, mon fils auriez vous quelquechose à ajouter ?! Parlez tant que vous le pouvez encore, ainsi qu'à vous ma fille.

_________________

A deux bras, deux jambes mais qu'une vie, alors zen !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renlie
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Mar 20 Sep - 23:21

Renlie écoutait religieusement Claire dévoiler sa version des faits. Quand on dit que les opposés s'attirent, on peut parfois le vérifier. Leur union en avait été un exemple, de ceux qui terminent par une maxime trop peu connue qui dit que parfois, les opposés s'attirent, et s'auto détruisent...

Renlie reprit la parole suite à l'invitation de la Procureur.


Je ne vois pas quoi rajouter de plus... Claire a définitivement une vision très idéaliste et rêveuse de la vie, là où je suis, je l'avoue sans honte, bien plus pragmatique et terre à terre. L'administration de mes terres, de mes gens, et l'aide incessante que l'on me demande dans bien des situations par delà le royaume me prennent effectivement beaucoup de temps, mais c'est ma vie, telle qu'elle l'a toujours été, je n'ai pas le sentiment d'avoir jamais menti ou caché cette réalité.

Je ne m'étendrai pas sur la nuée de détails qui n'ont rien à voir avec la raison de notre présence en ce lieu, je préciserai simplement que j'ai en effet refusé sa première proposition d'annulation. Je ne sais s'il était question de fierté ou d'échec, je sais cependant que j'ai toujours eu conscience de la valeur du sacrement que nous avions reçu, et qu'il était trop facile de décider d'annuler comme on jette de vieilles chausses. Je me suis évertué à lui expliquer que bien que ma confiance ne lui était plus acquise, pour les diverses raisons évoquées sur lesquelles je ne reviendrai pas, elle n'a jamais pu admettre que nous n'en restions pas moins mari et femme dans le respect du sacrement que cela imposait.
C'est bel et bien contraint par cet état de fait que j'ai du me résoudre, après des mois de réflexions et de discussions houleuses autour de ses écarts répétitifs, à demander l'annulation de ce mariage, qui n'en portait même plus le nom. Claire et moi n'avons définitivement pas la même définition du mariage et de l'amour porté à l'autre, je ne puis que le regretter amèrement, et demander la miséricorde de notre Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naudeas
Procureur épiscopal
Procureur épiscopal
avatar

Nombre de messages : 168
Localisation : SDF (Sans Diocèse Fixe)
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Lun 26 Sep - 7:15

Elle patienta encore un peu puis se levant à nouveau.

Plus personne n'a de chose à dire vu le temps que j'ai laissé aux témoins de prendre la parole. Madame la Présidente puis je passer au réquisitoire, je te prie ?

_________________

A deux bras, deux jambes mais qu'une vie, alors zen !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
verty
Fervent croyant


Nombre de messages : 479
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Sam 1 Oct - 5:57

Madame le procureur, nous attendons ton réquisitoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naudeas
Procureur épiscopal
Procureur épiscopal
avatar

Nombre de messages : 168
Localisation : SDF (Sans Diocèse Fixe)
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Dim 2 Oct - 5:59

Citation :
Dissolution du sacrement du mariage.

Article 5 : La dissolution du sacrement du mariage est une extinction de ce dernier suite à la décision des époux de se séparer et de mettre fin à leur vie de couple.

Article 6 : Les motifs invoqués pour une dissolution du sacrement du mariage sont :
- Article 6.1 :La disparition des sentiments amoureux entre les époux,

- Article 6.2 : L’adultère commis par l’un des deux époux ; le conjoint fautif étant frappé d’interdiction de remariage.

- Article 6.3 : L’abandon du domicile conjugal par l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois. Le conjoint reconnu coupable de négligence conjugale est passible de l’impossibilité de remariage.

- Article 6.4 : La disparition de l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois.

Article 7 : La dissolution du sacrement du mariage implique la levée des obligations matrimoniales entre les époux.

Article 8 : En cas de dissolution, et lorsqu’il y a eu descendance, les obligations parentales demeures.

Bien merci Madame la Présidente.

Elle regarda les deux témoins.

Voilà une histoire bien délicate, y a-t-il adultère ou pas, voilà la chose qu’il faut qu’on puisse définir ce jour. Lors de la demande de fiancaille ma fille, vous avez commis une faute, alors que vous étiez déjà engagée auprès d’un autre homme. A savoir que cet homme après avoir su pardonner cette faute.

Attendu que l’épouse a quitté le domicile, allant à faire de nombreux déplacement.

Attendu qu’elle a fauté avant le mariage alors qu’elle s’était promise à un autre homme.

Attendu que l’époux a administré ses terres étant peu présents pour s’occuper de son épouse.

Attendu que j’accède à la dissolution du mariage dans les conditions suivantes et après aval du consistoire.

Que la dite Claire_g ait une interdiction de re-mariage, elle devra se confesser auprès de l’Évêque de son Duché, ainsi que d’assister régulièrement aux messes de son village, pour avoir fauté alors qu'elle s'était engagée auprès d'un autre homme.

Que le dit Renlie ait une interdiction de remariage pour une durée de trois mois. Qu’il y a également à confesse et qu’il aille régulièrement aux messes celle Resparendo j’entends.

Il faut savoir à quoi on s’engage quand on signe un contrat de mariage, les sentiments ne sont pas le premier ordre. Il faut savoir concéder mais pas trop, allant jusqu’à l’adultère. Le mariage est une chose sérieuse, comme s’occuper de ses gens.

Je vous remercie de votre écoute.


Elle regagna sa place en esquissant un sourire à l'attention de Son Éminence.

_________________

A deux bras, deux jambes mais qu'une vie, alors zen !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sancte Iohannes
Habitué
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/08/2011

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Lun 3 Oct - 0:08

Fou comme les mariés d'hier pouvaient se faire des coups de Jarnac quelques mois seulement après leur union. Cette placette où se tenait la salle d'audience lui rappela quelque chose. Fut-il possible qu'il se soit déjà rendu en cet endroit ? C'était pourtant improbable. Il mit donc fin à ses réflexions par un souris caustique devant l'avanie de cette querelle d'amoureux, où la délicatesse des sentiments semblait avoir été absorbée dans un gouffre d'égoïsme.

Heureusement que tout cela prend fin. se dit-il, avant de promener son regard sur un article qui avait retenu son attention.

Citation :
Article 6.2 : L’adultère commis par l’un des deux époux ; le conjoint fautif étant frappé d’interdiction de remariage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
verty
Fervent croyant


Nombre de messages : 479
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   Mer 4 Jan - 14:35

Citation :
Validation de demande de dissolution de mariage
Renlie - Clair_g

A l'attention de Son Eminence Verty, archevêque métropolitain de Bourges,

Nous, Cardinaux du Consistoire Pontifical Francophone, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, annonçons l'acceptation du verdict proposé quant à la demande de dissolution de mariage de Renlie et Clair-g.


Attendu que le droit canon dispose que

Article 6 : Les motifs invoqués pour une dissolution du sacrement du mariage sont :

- Article 6.1 :La disparition des sentiments amoureux entre les époux,

- Article 6.2 : L’adultère commis par l’un des deux époux ; le conjoint fautif étant frappé d’interdiction de remariage.

- Article 6.3 : L’abandon du domicile conjugal par l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois. Le conjoint reconnu coupable de négligence conjugale est passible de l’impossibilité de remariage.


Attendu qu’en l’espèce, l’officialité a pu constater que l'épouse a abandonné sa famille durant une absence prolongée sans motif valable.

Attendu que les sentiments amoureux semblent avoir disparu entre les époux.


Nous validons le verdict demandé par l'Officialité Episcopale de Bourges.

Nous tenons tout de même à rappeler l'importance de l'engagement du mariage et l'importance de la fidélité au sein d'un couple. Bien que l'adultère constaté par l'officialité n'ait pas été commis durant le mariage, nous estimons qu'il n'en constitue pas moins une faute.

Ainsi, nous allongeons l'interdiction de remariage de l'épouse pour une durée d'un mois supplémentaire.


Les pénitences infligées aux époux sont donc les suivantes :

  • Claire_g devra faire pénitence et se confesser avant de pouvoir se remarier à l'issu de la pénitence après un délai de quatre mois.
  • Renlie devra faire pénitence et se confesser avant de pouvoir se remarier à l'issu de la pénitence après un délai de trois mois.

    L’autorisation leur en sera donnée par le prêtre de leur paroisse après qu’il ait constaté l’assiduité aux offices Dominicaux Res Parendo.




Fait à Rome le quatrième jour de janvier de l'an de grâce 1460,
Au nom du Consistoire Pontifical francophone,
Son Eminence Thomas d'Azayes, Cardinal National Electeur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annulation Renlie, Claire_g   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annulation Renlie, Claire_g
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Probléme d'annulation de script lumière avec la portion de code stop script
» Bureau du dépôt des plaintes et demandes d'annulation de mariage
» Annulation de Mariage
» SP 2011, eldar, LYDRANOR [ANNULATION]
» Demande d'annulation de mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Bourges dans les RR :: Diocèses de la Province de Bourges :: Officialité Episcopale :: Archives de l'officialité.-
Sauter vers: