Diocèses de Bourges, Clermont, Limoges, Le Puy, Cahors et Rodez. Archevêque de la Province de Bourges : MGR Angelo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petit Traité d'hérésiologie pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nono18
Evêque de Rodez
Evêque de Rodez
avatar

Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Petit Traité d'hérésiologie pratique   Ven 31 Aoû - 20:42

[texte de Mgr Odoacre de Corinthe]

Mes Filles, mes Fils, j'ai l'insigne honneur de vous présenter ce petit Libelle que je crois nécessaire de porter à l'attention de tous, aux Fidèles Aristotéliciens afin de mieux pouvoir répondre aux attaques des incroyants, hérétiques, mal-croyants et autres immondes Libres Penseurs, mais aussi pour tous ceux là ainsi que pour tous les habitants pour qui l’Église est une chose fort lointaine et mal connue, et qui donc la voient parfois d'un mauvais œil à cause de la propagande hérétique


+++++++ Petit Traité d'hérésiologie pratique +++++++

Partout dans les rues, tavernes et autres lieux communs, des voix s'élèvent, attaquant l’Église, le Clergé, son action, oubliant toute l'Œuvre Charitable au bénéfice des Vagabonds qu'elle emploie, à qui elle verse des Aumônes et qu'elle assiste en tout, pour se focaliser sur un mot, Tolérance, et pour faire ainsi le procès d'une Église ennemie des libertés, ennemie de la pensée et du libre arbitre servante de la barbarie, qui n'aurait comme but que de dresser des bûchers et faire flamber des marginaux.

Et ce discours répété, martelé, sème le doute parmi vous chers Fidèles, et je le comprends, vous pensez que cette Église que vous pensez être la propagatrice de l'Amour de Christos, de la Bonté de Dieu, et de l'Intelligence d'Aristote serait alors aux mains de gens mauvais, de guerriers sanguinaires se cachant derrière leur soutane et fulminant anathèmes sur anathèmes.... alors vous vous détachez, vous hésitez, vous ne savez que répondre....

Ce traité a justement vocation de vous donner les armes nécessaires pour comprendre d'abord qu'il n'en est rien, que l’Église est sur la Juste Voie, et que vous êtes Légitimes à en faire partie ; ensuite, une fois votre Conviction, votre Foi et votre Fidélité raffermies, ce manuel doit vous donner les armes nécessaires pour rétorquer aux immondices proférés par les hérétiques en tous temps et tous lieux.


Titre 1 : Est-on libre de croire en ce que l'on veut ?

N'avez vous pas souvent entendu déclarer de façon désabusée ou même provocatrice (parfois même vous l'avez sûrement pensé) "S'il y avait un Dieu, il n'y aurait pas de guerre ni autant d'horreurs dans le monde"

Chaque fois que j'entends ceci, je réponds : Au contraire, c'est la preuve de l'infinie Bonté de Dieu.

Car le Tout-Puissant, dans son infinie mansuétude, a fait aux hommes le plus beau cadeau qu'un Créateur aurait pu faire à ses créatures, il leur a laissé le choix, il leur a offert le Libre Arbitre.
Dieu a refusé de jouer aux marionnettistes, il nous a laissé le choix.
Aussi quand il y a péché, guerre, assassinat etc, c'est là le fait du choix de certains hommes qui ont décidé en conscience de suivre la voie du Mal !
Le Seigneur nous a donné laissé libre donc de faire tout ce que nous voulons.

Mais il ne nous a pas laissé seuls, non, en envoyant sur Terre Aristote, puis Christos pour nous annoncer la Parole Divine, son Message d'Amour, le Seigneur nous a donné les Clefs de notre Salut, le mode Opératoire pour pouvoir entrer en Paradis !!!
Mais Aristote et Christos n'étant pas physiquement immortel, il fallait donc que le message soit transmis aux générations futures, Dieu a donc confié cette mission à l’Église Aristotélicienne qui veille à diffuser ce message, et à aider les Hommes et les Femmes à entrer en Paradis.

Résumons nous :

a/ nous sommes libres de nos actes et de nos pensées.

b/ l’Église connaît la voie pour entrer au Paradis, enseigne le Bien, l'Amour d'Aristote et de Christos.

Qu'en conclure ?

Que ceux et celles qui, en leur âme en conscience choisissent d'emprunter une autre voie que celle tracée par l’Église sont certes libres de le faire, puisque s'ils le font, c'est que Dieu a permis qu'ils le puissent, mais que notre devoir à nous, membre de l’Église, que nous soyons Clercs ou simples fidèles, de tout faire pour les remettre dans le droit chemin,il est de notre devoir que de les aider MALGRÉ EUX à entrer en Paradis, il s'agit de les contraindre POUR LEUR BIEN, la Félicité de l’âme étant infiniment plus importante que les aléas de la vie terrestre.

Finalement, nous ne devons pas être libre de croire ce que nous voulons quand cela risque de nous mener aux enfers, il faut donc encadrer et restreindre la Liberté de Pensée et de Croyance à la Seul Foi Aristotélicienne car elle est Juste et Bonne, contient la Vérité et est la Clef pour entrer en Paradis.

Titre 2 : A ceux et celles qui restent imperméables à toute tentative de conversion, ne devrait-on point leur laisser leur Liberté de Culte ? En somme, la Croisade est-elle légitime ?


En effet, l'on pourrait raisonner ainsi : par leur libre arbitre conféré par Dieu, ceux là refusent complètement d'aller sur le chemin de Dieu, ils ont choisi en conscience la voie des Enfers, on ne peut alors plus rien faire, les tuer ne servirait à rien car nous serions des criminels et de toute façon, ils iront dans tous les cas aux enfers, laissons les donc tranquille et pratiquer la religion qu'ils veulent !

Ce raisonnement est sûrement très attirant, beaucoup d'ailleurs en font leur Credo : il ne s'agit que d'un artifice, de rhétorique malhonnête de la part des hérétiques et des fauteurs d'hérétiques (c'est à dire ceux qui les aident) et d'une manière de se donner "bonne conscience" pour les Aristotéliciens qui par paresse ou lâcheté ne veulent pas s'adonner intégralement au service de leur Créateur.

Voici pourquoi il ne faut pas le suivre : les hérétiques qui refusent la conversion alors que l’Église, seule détentrice de la Vérité, leur a indiqué la Vraie Voie, sont pêcheurs par présomption, car ils estiment mieux savoir la Vérité que l’Église, donc mieux savoir la vérité que Dieu, quel outrage que cela !

En soit, cela est déjà fortement répréhensible. Pour ceux ensuite qui continuent de dire que de toute manière ils iront en enfer, et que par conséquent autant les laisser en paix sans se souiller les mains, je répondrai ceci : ces gens là, il faut les exterminer le plus rapidement possible sans leur laisser aucune liberté, les exterminer par le Fer, le Feu ou tout autre moyen car c'est une mesure de prophylaxie indispensable pour neutraliser et éradiquer la peste hérétique.

Car il s'agit bien d'une maladie vicieuse de l'âme, le crime spirituel est transmissible, laisser librement des hérétiques pertinax (impénitents) célébrer leur culte est le meilleur moyen pour répandre l'hérésie, pour souiller les âmes et donc pour entraîner de plus en plus de bonnes âmes aristotéliciennes vers les Bouches Infernales. Imaginez (d'ailleurs il n'est point besoin d'imaginer, on le voit dans nombre de Comtés !) des hérétiques faisant leurs rituels au su de tous et en public, des incroyants rire des prières pieuses des fidèles aristotéliciens et des blasphémateurs outrager Dieu par leurs insultes et leurs débauches, quel exemple cela sera !!!

Car le fidèle qui verra ceci se demandera :"Pourquoi m'astreindre à être bon et charitable, aimant et serviteur de la Vérité, pourquoi suivrais-je ce chemin long et difficile que m'offre l’Église alors que je peux librement aller dans la débauche et la luxure, me perdre dans les plaisirs, mentir comme je le veux, laisser libre cours à mes pulsions même les plus barbares ?"

Car il verra ça devant lui, et il verra que l’Église n'agit pas et se dira : puisque l’Église qui détient la Vérité ne fait que récriminer oralement mais laisse faire, c'est que ce n'est pas si grave que cela. Et alors il sombrera hors de la voie de Dieu pour gagner les odieuses contrées hérétiques et vouera son âme au Diable.

La Cité Terrestre (la vie/société terrestre) doit être une préfiguration de la Cité de Dieu(le Paradis), la société ici bas doit forcément être intégralement aristotélicienne, on ne peut ni ne doit laisser vivre des groupes hérétiques, car la société toute entière doit être un exemple, le modèle d'un monde qui conduit au paradis.

Il ne s'agit donc plus d'essayer de sauver les âmes des Impénitents qui par définition sont voués aux enfers, mais de sauver les âmes de tous les autres membres de la société, de cette innombrable foule vulnérable au mauvais exemple des hérétiques, il s'agit d'éviter que la peste hérétique nous contamine, ainsi il est préférable de sacrifier quelques âmes hérétiques pour sauver toutes les autres, et lorsqu'il s'agit de sauver des âmes, les corps n'ont plus d'importance, le spirituel étant infiniment supérieur au temporel, il ne faut guère hésiter à devoir ôter la vie aux méchants lorsqu'il s'agit de sauver des âmes des Enfers !!! Telle est la raison d'être, le fondement et la justification de l'idée et du devoir de CROISADE.


Titre 3 : Lorsque le Comté dans lequel je vis autorise la liberté de Culte et protège les hérétiques, comment puis-je servir Dieu sans être banni de la société civile ?

Cette situation malheureusement existe, ce qui est une aberration puisque l’État n'a qu'une seule raison d'être, qui est de conduire les sujets qu'il contient vers le Salut, en tout cas d'organiser matériellement au mieux la vie de ses sujets afin qu'ils puissent réaliser leur Salut dans les meilleures conditions possibles.

Une opinion sage serait alors de ne plus considérer que le Comte est Comte, que le duc est duc ou que le maire est maire : allez prendre conseil auprès de votre Évêque, demandez lui conseil, et considérez que ses décisions et ses ordres valent plus que ceux des Ducs, Comtes et Maires, même en ce qui concerne des questions temporelles.

Cependant ne vous laissez point aller à fomenter des complots ou des révoltes contre les Autorités Civiles lorsque celles-ci sont corrompues, tolèrent l’hérésie ou sont elles-mêmes hérétiques ; même si cela vous parait légitime, n’agissez jamais de cette manière, suivez toujours le conseil de votre évêque, et sachez que lorsqu’un Duc, Comte ou Maire sombre dans l’hérésie, un procès devants les Officialités (Tribunaux de l’Inquisition) est possible, et d’ailleurs même vivement recommandé.

Le plus simple est d’agir selon votre pouvoir c'est-à-dire par les urnes :
- Ne jamais voter pour un hérétique public.
- Si un candidat vous plaît dans tous les domaines alors qu’il réclame la tolérance religieuse ou la liberté de culte par exemple, ou toute autre chose allant contre la Loi de Dieu et de l’Église, il est un devoir pour vous de faire pression sur lui afin qu’il modifie son programme, et également un devoir d’être vigilant quant à l’application de ce programme corrigé.
- Si un candidat n’appartient pas à l’Église, qu’il n’est pas baptisé, alors réclamez instamment qu’il se convertisse, un aristotélicien ne saurait souhaiter qu’un incroyant le gouverne, puisque le rôle des gouvernants est justement d'organiser matériellement au mieux votre vie afin que vous puissiez réaliser votre Salut dans les meilleures conditions possibles.


Tel s'achève ce Petite traité d'Hérésiologie Pratique, n'hésitez pas à m'écrire personnellement ou à déposer une requête au Saint Office si vous souhaitez un approfondissement ou conseil sur un point en particulier.

Dieu Vous Bénisse,

Anathème à tous les hérétiques !

Odoacre de Corinthe, Théologue romain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petit Traité d'hérésiologie pratique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit Traité d'hérésiologie pratique
» (hors dofus) Petit logiciel bien pratique
» Le Petit Bouchon à Boisbriand
» le petit lapin et les webradios
» [Aide] Aide sur le Français. (petit cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Bourges dans les RR :: Diocèses de la Province de Bourges :: Diocèse de Rodez :: Palais Episcopal-
Sauter vers: