Diocèses de Bourges, Clermont, Limoges, Le Puy, Cahors et Rodez. Archevêque de la Province de Bourges : MGR Angelo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 EA, question I, vocations

Aller en bas 
AuteurMessage
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 20:37

Comment succiter des vocations ?

Et si il y a des candidats, qu'ils m'écrivent par pigeon ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 20:38

ThemisLaDouce a écrit:
Pour susciter des vocations, il faut faire connaître l'EA, le "travail" de prêtre, etc.
Donc, à mon avis, une communication accrue de l'EA dans tous les villages, par l'intermédiaire des maires etc

unan a écrit:
d'après moi, si l'EA spouhaite créer des ocaztions , il serait bien qu'elle souvre aux plus jeunes. Avoir peut être un monastère sur les halles ... enfin queque chose qui permette aus habitants les plus récents de pouvoir "tenter la religion" sans que cela ne les engagent à grand chose sur le long terme. Cela permettrait de plus de voir les personnes qui ont les meilleurs compétence pour les pos à responsbilité tel que curé.

Sallaberry a écrit:
Monseigneur,

Pour susciter des vocations de prêtre il faut à mon avis augmenter le nombre de fidèles. Je suis toujours surpris par le calme relatif de l'église le jour saint. Plusieurs fois, notre diaconesse et future abesse a prononcé son sermon devant une petite poignée de personnes.
Le jour du Seigneur est un jour chomé pour que nous puissions nous consacrer aux devoirs spirituels, mais très peu de gens se font l'effort ne serait-ce que d'assister à la messe.

Si personne ne se rend à l'église, comment peut-on espérer avoir des personnes motivées pour prêcher?

La question est donc de motiver les gens à se rendre dans les lieux saints pour prier et communier. Une solution qui pourrait être intéressante à tester serait de raviver les fêtes religieuses.

Je suppose qu'il doit exister à Rome un calendrier officiel des fêtes. Pourquoi donc ne pas l'utiliser pour sensibiliser les fidèles aux moments importants dans la vie d'Aristote et de Christos?

Par ailleurs, si le nombre de texte religieux, à la disponibilité du curé ou de l'abesse est raisonablement conséquent, je pense qu'il n'est pas assez fourni d'occasions pour discuter de ces textes. Ainsi que Saint Thomas l'indique, le texte en lui-même n'apporte que la base sur laquelle le paroissien peut se poser, mais il faut ensuite faire l'effort d'étudier et de comprendre le message que porte le texte pour vraiment suivre la voie du Seigneur.

Enfin, pour finir par un commentaire plus pragmatique, le voeu de chasteté est une chose qui rebute et rebutera toujours les hommes et femmes. Serait-il possible donc de seconder systématiquement les prêtres par des diacres. Cela permettraient aux hommes et femmes de l'église de pouvoir se ressourcer lors de retraites spirituelles, en leur laissant la conscience tranquille du fait que la messe (RP) sera assurée pour les fidèles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 20:39

En ce qui concerne le voeu de chasteté seul les curés, évêques et cardinaux y sont astreints, on peut donc être diacre, chapelain, vidame, soldat de la garde épiscopale, membre du conseil diocésain tout en étant marié.

Mais il faut quand même faire voeu d'obéissance à sa hiérarchie ! (l'église n'est pas démocratique, en privé on discute, en public on a une position commune dictée pa son supérieur).

Un monastère, bonne idée, mais je les prend où les moines :DD - bon je vais essayer d'en discuter avec les thomistes.

Sinon j'ai testé en gargote les cours de cathéchisme en commençant par "les institutions de l'église" Arrow une seule personne est venue, alors parler aux murs BOF.

Pour les fêtes religieuses, on est en train d'élaborer un calendrier des fêtes à Rome. Par contre ce genre d'activité serait bien avec l'aide du comité culturel du BA, mais en ce moment celui-ci est un peu "mort" ! Arrow à voir avec eux

Le nombre de textes religieux est très important, regardez donc http://rome.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?p=4585#4585 - mais pas toujours faciles à lire !

En fait la question récurrente que l'on me pose c'est les écus et la notoriété.
En effet un soldat est payé, pas un curé - un politicien peut obtenir un titre de noble même après un mandat ducal !, alors qu'un curé totalement dévoué à ses paroissiens pendant de long mois n'aura rien.
Bref c'est un sacerdoce, et malheureusement il est dur de trouver des gens altruistes !

En fait c'est vrai qu'il faudrait les prendre dès le berceau les futurs curés (dès le niv 0).

Et puis il y a quand même un problème majeur, je dirais que cette voie RP parlant est quand même réservée à un certain type de joueur, ceux qui ne parlent pas SMS et qui aiment passer du temps à lire de nombreux textes dogmatiques et qui sont parmi les plus vieux joueurs HRP du jeu.
Je prend un exemple : les cardinaux HRP ont bien plus de 30 ans, il y a peu d'évêques qui ont moins de 18 ans HRP car comme HRP ce genre de poste demande une certaine maturité qui est très rare chez des joueurs adolescents.
A la Curie, nous sommes 14, et nous sommes une équipe, nous savons travailler ensemble et ce sur du long terme, et surtout nous savons plier si besoin : quand le Pape parle (bon d'accord c'est rare), même si on n'est pas d'accord, on dit amen (l'habitude de la fermer quand le chef parle au boulot Wink )

Pour les messes, c'est vrai que l'assiduité est rare, en 6 mois à Aurillac , j'ai réussi à avoir seulement quelques fidèles le dimanche matin .

En fait ce qui est le plus difficile c'est que ce RP demande un gros investissement aussi en temps (le dogme de l'EA n'étant pas celui le l'église IRL), et une importante assiduité (on ne fait pas de break de quelques mois lorsqu'on commence ce genre de RP).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:00

ThemisLaDouce a écrit:
Là tu exposes les contraintes, il faut en tenir compte mais pour susciter les vocations, il faut arriver à trouver des choses positives, l'esprit d'équipe (là encore par l'utilisation accrue de la chambre religieuse), une reflexion à porter au Conseil sur la rémunération des curés IG, et la possibilité de porter au Conseil de l'Ordre du mérite des dossiers de religieux méritant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:00

Je sais, parfois je suis un peu pessimiste.

Allez, on a quand même un avantage majeur pour le "futur" niveau 4 : on peut gagner plus facilement des PVD que les voie de l'état ne dépensent de PE.

Sinon demain il y a une IRL de l'EA à Paris avec Jeandalf et Lévan - on espère avoir des réponses positives des admins quant à la fin du codage de l'église et là normalement on devrait avoir une trésorerie............ mais bon c'est pas gagné !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:00

Sallaberry a écrit:
(HRP ON)

Une idée que l'on trouve dans les bibles des hotels américains. Une table des thèmes qui indique les textes qui traitent d'un sujet donné : naissance, mariage, mort, fidélité ... Cela permettrait au prêtre de proposer des textes en rapport avec l'actualité du village
C'est ce qu'essaie en général de faire Deirdre, mais j'imagine que c'est un surcroît de travail non négligeable pour elle

Autre idée - revoir certains des textes (mais je suppose que l'Eglise y travaille déjà dessus). Je me rappelle en avoir lu certains (Saint Thomas et la vie de Christos) dans lesquels l'auteur a ajouté une touche d'humour. Même si c'est un jeu, je trouve cela, au mieux, innaproprié. Un tel texte est complètement inutilisable si l'on veut garder un peu de sérieux.

Pour en revenir sur la quantité des textes, je suis d'accord avec vous. Mais mon point était de souligner plutôt sur l'interprétation de ces-dits textes (commes vous le faites remarquer aussi).

En réunissant les idées développées ci-dessous, il pourrait être intéressant que l'éveque choisisse un thème par mois. Ce thème pourrait être discuté,par le biais de deux ou trois textes ,entre l'évèque et les curés/abesses (cela permettrait de créer une dynamique et rendre le RP de prêtre plus intéressant). Ensuite, ces derniers devront (ou pourront ?) présenter un des textes discutés avec leur interprétation, lors d'une des quatre messes qu'ils ont durant le mois.

Pour la moyenne d'age, je ne suis pas surpris et je doute que cela change. La religion est toujours un sujet très épineux qui demande des joueurs d'expérience pour pouvoir être bien joué. Mais cela est vrai partout (à un moindre niveau). Nous avons un jeune joueur (14 ans HRP) à la maréchaussée de Montluçon et son RP s'en ressent: cela contraste vraiment avec les RP des autres maréchaux (age HRP entre 20 et 40 ans, si je ne me trompe). C'est pour cela à mon avis, qu'il ne faut pas une politique de "recruter à tout prix". Mieux vaut un élément de qualité que 3 personnes inutiles. Je rejoins donc ici la position d'Ivrel. Présenter ce qu'est le vrai boulot de prêtre et expliquer que le gain est principalement de pouvoir faire de très bons RPs (et si l'on se débrouille bien, je pense que l'on peut avoir une certaine influence sur le village).

(HRP OFF)

Jrag a écrit:
N'est il pas possible de mettre en avant une éventuelle multiplication des monastères (genre tastevin), qui offrirait un coté IG pouvant bien compléter le RP qui en rebute tant ? Est il prévu la construction d'autres monastères IG ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:01

Jrag a écrit:
N'est il pas possible de mettre en avant une éventuelle multiplication des monastères (genre tastevin), qui offrirait un coté IG pouvant bien compléter le RP qui en rebute tant ? Est il prévu la construction d'autres monastères IG ?

Tastevin est pour l'instant un fiasco, complètement ingérable car il faut se connecter à heure fixe pour faire fermenter correctement la bière, d'ailleurs Jeandalf compte aussi en parler à Levan, mais bon dès que j'ai des nouvelles de l'IRL de l'EA, je vous en fait part.

Bonne idée les thèmes Messire Sallaberry ! (des tonnes de boulot en perpective Sleep ).

Quand aux textes avec de l'humour, chacun son point de vue, moi j'adOOre !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:03

Æternitæ a écrit:
Sallaberry a écrit:
Le jour du Seigneur est un jour chomé pour que nous puissions nous consacrer aux devoirs spirituels, mais très peu de gens se font l'effort ne serait-ce que d'assister à la messe.

Si personne ne se rend à l'église, comment peut-on espérer avoir des personnes motivées pour prêcher?
Un problème est que la messe est trop limitée dans le temps et ne tient pas compte des contraintes IRL. La dernière messe à Aurillac a été conclue avant 17h30 par le curé.
C'est beaucoup mieux que midi, j'en conviens, mais beaucoup de joueurs ne se connectent qu'en soirée, donc trop tard.
C'est pas moi qui vais chambouler le programme de mes matinées dominicales (donc sieste, en gros Very Happy) pour venir à une messe RP ou IG, et je pense que c'est le cas de beaucoup de monde.
En faisant durer la messe RP toute la journée, ça augmente les chances de voir des gens participer.

Smithy Smith a écrit:
-En semi RP/HRP-

Je soutiens également les textes plus humoristiques (C'est avant tout un jeu) qui sont malheureusement forts rares.

D'un point de vue HRP, je pense que l'EA est bien trop ancrée dans l'optique de se coller à l'Eglise Catholique IRL, ce que je trouve fort dommage. Christos qu'on remet à Jésus, Le Commencement, La Fin des Temps et même jusqu'au Père Noël ; je me doute bien qu'inventer une religion pour un RP, c'est un boulot mais bon...

Il y a aussi le problème (que j'ai déjà souvent eu) du joueur qui me dit : "Non, moi je ne suis pas croyant et comme je ne le suis pas, je ne développerais pas mon RP là dessus".
Dommage ! D'autant que nous avons une "jauge de croyance" à en croire Lévan et il ne recommande pas de devenir athée dans le jeu.
Pour moi le problème se situe surtout là : Si un joueur n'est pas croyant, il ne développera pas son personnage en ce sens (perso, je l'ai fait ! :DD Et parfois, j'avoue quand même que ces similitudes m'agaçent !(Et PS IVREL : J'suis un jeunot pourtant, si si ! Laughing )).


Bon maintenant, le "recrutement" parce qu'il faudrait presque faire de la pub !
quels sont les points que l'on peut mettre en avant ?
Car il faut reconnaitre que l'Eglise c'est un machin fermé : Les prêtres, bon il faut être niveaux 3 ; les ordres religieux, pleins de contraintes : pas de politique (dur pour moi !^^), voeux de chasteté parfois, grosses implications, etc.

Donc voilà, pour moi, si on veut recruter, il faut déjà tenir compte de ça.

SylD a écrit:
Au risque de paraître encore trop décalé du jeu, je dirais qu'il s'agit plus d'un problème hors rôle play. Croyez-vous vraiment que dynamiser les animations de l'EA sur les halles ou quoi que ce soit d'autre va susciter des vocations ? Personnellement, j'en doute.

IG, je suis voie de l'Eglise. J'ai longtemps hésité avant de cliquer sur le bouton magique. Pourquoi ? Tout simplement parce que HRP ca me répugnait d'aller dans "église". Jusqu'à ce que je réalise que ce n'était qu'un jeu.
Je ne suis pas mon seul exemple. J'en ai même des centaines. Le fait est qu'un joueur souhaite toujours se créer un personnage qui lui ressemble, mais en mieux. Qu'est-ce que ça génère ? Simplement un calque de la réalité ou les personnages sont exagérés. Je pense, sans mettre un pied dans la bouse, que je suis en mesure de connaître n'importe quel joueur si je connais son personnage. C'est grave de dire cela, néanmoins cela s'est vérifié à travers de nombreux cas.
En somme, rappellons nous qu'actuellement, le monde dans lequel les joueurs vivent est un monde de moins en moins religieux, ou l'individu est un homo-aeconomicus. La religieux est presque diabolisée (désolé pour ceux qui sont croyant hrp). Regardez le taux de remplissage des différentes messes, le nombre décroissant depuis un siècle de prêtres et de moines. La religion actuelle, c'est l'athéisme. Il y a un siècle, qui aurait eu le courage de se revendiquer athé ? Aujourd'hui, c'est une fierté. Et peu de gens veulent avoir un quelconque rapport à la religion, même en jeu.
Et comme vous connaissez aussi bien que moi la difficulté de faire abstraction de son moi pour incqarner un joueur complètement différent (cf 10 lignes plus haut pour l'analyse sociologique)...

ps : l'analyse sociologique en question est une véritable étude universitaire menée par l'unité mixte de recherche de sociologie du jeu de l'université Paris 1 (les RR sont un joyeux terrain de jeu pour les recherches).


Voilà, j'ai l'impression de poster des trucs complètement hors sujet :no mais bon, j'espère faire vancer le schmilblick quand même...

Æternitæ a écrit:
SylD a écrit:
Je pense, sans mettre un pied dans la bouse, que je suis en mesure de connaître n'importe quel joueur si je connais son personnage. C'est grave de dire cela, néanmoins cela s'est vérifié à travers de nombreux cas.
scratch
J'vous jure que je porte pas de sabots IRL !!!! Evil or Very Mad

Pour le reste, Syldounet a raison ... malheureusement.
Mais alors que fait-on ? On laisse les RR devenir un second life en pire ? Sad
Je pense que le problème que tu évoques, SylD concerne en large majorité les plus jeunes joueurs.
Nous sommes un paquet, dans cette salle à être sérieusement mécréants IRL, et pourtant, on est là.

Hier j'étais en taverne avec quelqu'un faisait du rock métal et de la moto en taverne.
Evidemment il n'aimait pas le maire d'Aurillac qui parlait trop bizarrement à son goût...
Ca ce sont des cas irrécupérables au niveau RP, au niveau IG il est passé à deux doigts de l'éradication. Il n'est pas encore sauvé mais semble avoir un peu compris que je me foutais royalement de ce qu'il pouvait penser et faire.
Donc lui, je ne pense pas pouvoir en faire un fervent croyant, mais en discutant, on arrive à quelquechose avec les gens normaux ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:03

C'est malheureusement vrai, et je dirai que même parfois les admins quand il s'essaient à faire du RP, sont trop XXIème siècle !

LJS a engueulé Kreuz qui voulait faire un procès RP d'un joueur, arguant qu'il n'y avait pas de preuves IG.
Depuis quand l'inquisition doit-elle être une branche de la police scientifique de l'église Evil or Very Mad , il avait des confessions, des rapports d'espions, moi je trouve que cela suffit.

Je dirait même que si on essaie de la jouer 1455, c'est quand même pas facile de perdre ses habitudes 2007 !

Sinon c'est vrai que l'on vois bien que l'avatar n'est qu'un reflet du vrai joueur (c'est grave docteur si IRL je ressemble à mon avatar :DD ).

En oubliant ces considérations HRP, vous avez des idées pour évitez les trop fort anachronismes RP (genre je suis un dragon ! ou une fée !).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:05

Sallaberry a écrit:
Le problème, à mon avis, n'est pas uniquement lié à la différence de mentalité. Pourquoi y-avait-il plus de prêtres/curés à l'époque? Parce que c'était avantageux de l'être. Même Saint Vincent de Paul (si je ne me trompe) a embrassé la carrière écclésiastique (orthographe ?) au début par intérêt. Comme le dit Ivrel au début, il faut susciter l'intérêt du joueur.
Quels sont les joueurs les mieux à même de devenir de bons curés dans le jeu ? Ceux qui aiment faire du RP. Comment les attirer ? En leur proposant une bonne base de RP. Et comment faire cela?
En se retroussant les manches (oui, je sais, facile à dire) et en mettant en valeur ce RP. Plus de posts sur les halles, plus d'aide pour organiser des thèmes...insister sur l'importance du baptême et du mariage (ne pas vivre dans le péché ou l'on finira en enfer). Chaque baptême est une occasion d'un bon RP. Insister sur le role des parrains/marraines et des témoins.
Lorsque Monseigneur Ivrel est venue à Montluçon pour présenter les reliques au peuple, on a eu un surcroît de posts dans le topic de l'église.


Citation :

En oubliant ces considérations HRP, vous avez des idées pour évitez les trop fort anachronismes RP (genre je suis un dragon ! ou une fée !).

Hum... je ne suis même pas sur qu'anachronisme soit le bon terme dans ce cas.
Je ne vois rien d'autre que d'écrire au joueur et lui expliquer.

unan a écrit:
Si sa peut vous aider, je vais vous dire ce qui me rebute dans la religion du jeu. Et ce sans vouloir être prètre.

Tout d'abord, la longueur des textes. Franchement, je n'ai jamais put lire en entier le livre des vertus ....et pourtant j'ai essayé, mais là sa coince. Il faudrait don un texte simple, lisible par tous (jeune comme moin jeune). Par exemple, si je regarde un jeu de rôle sur table, la religion est expliquer en une page. Ensuite peut être mettre en place un parcour initiatique, pour ceux que ça intéresse.

Ce parcour initiatique peut se faire surdux point: le coté "spirituel"plus IG ou il faut lire tels ouvrage...de l'ouvrage le plus simple au plus complexe. Le coté "concret" plus RP, ou il doit faire des actes montrant la foi . par exemple un petit pélerinage, aider au service d'une messe , dire une prière de son choix durant une messe, particier à un acte de charité.

Histoire de mettre une carote à tou sa, vous pouvez demander d'avoir atteint au moin le premier stade,pour pouvor se aire baptiser, afin de prouver la foi que l'on a en cette religion. Il est sur que beaucoup joueurs s'arrêteront au premier stade, mais peut être que certains y prendront gout et contnueront. Cela permettrit en plus de grandir la fonction du curé.

SylD a écrit:
J'ai envie de dire que le bon RP demande du temps. Moi, par exemple, je ne l'ai pas (ca se voit non ? je ne fais plus de politique... ^^).

Monseigneur zeuxp a écrit:
Monseigneur yeux, qui avait été inviter par Son Éminence Monseigneur Ivrel arrivait sur son cheval, il l'attacha, passa le hall décentré, puis monta les escaliers pour se retrouver dans les Bureaux publics, il n'avait pas beaucoup entendu les conversations du début mais il avait bien compris le thème de la conversation, oui, on parle bien de la vocation... d'après lui la vocation c'est quelques choses de spirituelle tu ne peux pas nommer quelqu'un sans qu'il ne sache se qu'il faut, d'après lui pour avoir la vocation il faut passer du Diacre, passer l'apprentissage avec le Curé, puis par après devenir Prêtre, c'est ainsi qu'il l'a vécu... et il n'est pas arrivé là ou il est sans la vocation ça c'est sûr!...

Bonjour,

Pour ma part je pense que la vocation c'est quelques choses que l'on n'a en soit, mais il n'est pas obliger de l'affirmer tout de suite, il faut parfois un déclic, je pense donc qu'avant de nommer un Prêtre, ou un Curé, il faut qu'il passe par le poste de Diacre, en étant Diacre, il passera l'apprentissage du Curé, ou d'un Prêtre, ou même de l'évêque, c'est ainsi que je l'ai vécu, avant de devenir un adulte, on n'était enfant, l'apprentissage se fait petit, pour à l'âge adulte pouvoir faire se que l'on veut... après avoir été diacre, on sait se que s'est d'être dans les ordres et de remplir un devoir, le devoir, d'aider les fidèles et de faires tout se que l'on peu pour la gestion d'une paroisse...


[HRP: Les RRs reste un jeu RP mais de moins en moins de personnes savent faire du RP, s'est pourtant pas compliqué de faire parler l'imagination, plonger vous dans l'action, imaginer votre personnage dans l'action que vous allez lui infliger, vous avez le pouvoir ici même avec de plus de 50000 joueurs de faire de l'action, faite, le, pensez que quelqu'un vous répondra, pour que le RP vive il faut inciter les gens à le faire, peut-être qu'une académie du RP serait nécessaire!^^ ]

Pomps a écrit:
Quel est le role du Curé ?

Voici ce que j'ai retrouvé De Monseigneur AARON

http://rrs-reims.bbflash.net/viewtopic.forum?t=52

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:05

Et c'est là qu'on rejoins la simplification de l'enseignement religieux (pfffffffffff il va falloir que je trouve un "nègre" pour faire ça :mrgreen: ), mais c'est vrai que c'est pareil avec le Codex du BA (ça devient aussi compliqué que le Livre des Vertus).

Sinon ce qu'a dit Aaron est très bien, merci père Pomps, et je rajouterai, essayer d'avoir un inffluence apaisante dans les tensions locales.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:08

Perceval21 a écrit:
D'après moi ce qui rebute la plupart des gens à avoir une vocation religieuse c'est la difficulté à atteindre c'est même vocation et souvent ça décourage les jeunes qui était comme moi et qui voulait devenir curé ou autres. Un autre problème d'après moi c'est les textes ils sont trop long et difficile à comprendre. Si au moins il y a avait un index ou des petits résumé qui aiderait les croyants à cerner les textes qu'ils cherchent. Et dernier problème les heures des messes car comme certains le dise ils se connectent que tard le soir donc ratent les messes. Comme moi j'aimerais bien y aller mais vivant au Québec c'est impossible pour moi les heures sont trop contraignantes.

Selaven de Balsac a écrit:
Pour susciter de l'intérêt, il faut l'aide du pouvoir temporel.
En ce sens que devenir prêtre, ca doit être un moyen plus facile de passer niveau 3 (ex: aide financière), ca doit être un moyen de pression (ex: être désagréable avec le prêtre vaut une peine de prison), etc...

Enfin, peut être en moins extrème, hein?! Smile

Ps: Syld, il y a moyen de se procurer le travail de recherche dont tu parlais? Smile

Rehael a écrit:
Je pense que susciter des vocations est avant tout le role du Curé RP. Si les gens trouvent un curé ouvert et prêt à leur expliquer les fondements de la religion, ils vont s'y interesser.

Il faut aussi que le Curé soit très présent dans sa paroisse.
Ainsi, le curé, tout comme son diacre, bref tous les hommes d'Église du village, doivent contribuer à l'épanouissement de leur cité, autant spirituellement que dans d'autres domaines. Ces actions brisent le voile sur l'Église et la rende moins austère et plus attrayante.

Si l'on montre à tous que l'Église est indispensable pour une bonne vie en société, cela devrait attirer des vocations! De plus je suis d'accord avec le fait que si les joueurs constatent que l'Eglise permet un bon RP, ils seront attirés et feront abstractions de leurs affinités HRP (en dehors des irreductibles qui continueront a mélanger RP et HRP), car je pense que les vocations, et c'est tant mieux, se trouveront dans les amateurs de RP soutenu.

Armagnac a écrit:
Bonjour à tous.

Très intéressant à lire tout ça.

Pour moi le problème du rp est pareil quelque soit la voie que l’on choisis. On trouve trois catégories de joueurs quelque soit le thème évoqué (religion, armée, administration, droit, politique ou autre)

Le floodeur
Le joueur qui fait du rp par envi d’écrire et de participer à des aventures textuelles.
Le joueur élitiste qui va persévérer pour enrichir ses connaissances dans le choix qu’il a fait pour son perso.

La catégories la plus intéressante reste la seconde. C’est la plus nombreuse et la plus ouverte. Et bien souvent on passe par celle-ci pour atteindre la troisième. C’est dans celle-ci qu’il faut piocher les vocations. En faisant en sorte de leur proposer des fonctions qui les amènerons à faire évoluer leur curé, leur diacre ou autre au milieu des rp qui jalonne leurs halles.

Je suis un mécréant hrp comme rp. Mon domaine : l’histoire. Entre parenthèse je rappellerai que certains historiens signalent la naissance de la Renaissance à la chute de Constantinople en 1453…
Regardons le pouvoir de l’homme religieux en cette période. Sa fonction au sein du village, de la société. Une abbaye ou un monastère sur la gargote sa serait bien. Donnons du rp au monde religieux. Qu’il soit visible et qu’il donne envie aux autres d’en faire.

Après viendront les théologiens et les respectueux du texte. En fait Ivrel tu dis que l’étude des textes fait le problème de la voie de l’église. Tu prends la un critère élitiste. C’est vrai que la voie de l’église demande pour évoluer qu’on étudies les textes mais on pourrait aussi laisser la place à un curé alcoolique ou des plus méchants avec ses ouailles.

Ce que je veux dire c’est que pour moi l’histoire doit nous inspirer nos rôles, pour laisser notre imagination se développer. Elle ne doit pas faire forcément de nous des habitants de la renaissance ou du moyen age. Ca ne laisserait que très peu de joueurs pour faire les rr…et ca serait utopiste d'y croire.

Si on dit à un joueur. Vient faire curé tu feras la messe tous les dimanche avec étude obligatoire des textes pour y arriver ça devient aussi motivant que si tu prends un militaire à qui tu vas dire qu’il doit s’engager mais qu’il fera la guerre (rp parlant bien sur) que dans un an…Trois mois après ta caserne est vide….

ThemisLaDouce a écrit:
Armagnac a écrit:
C’est vrai que la voie de l’église demande pour évoluer qu’on étudies les textes mais on pourrait aussi laisser la place à un curé alcoolique ou des plus méchants avec ses ouailles.


Si on dit à un joueur. Vient faire curé tu feras la messe tous les dimanche avec étude obligatoire des textes pour y arriver ça devient aussi motivant que si tu prends un militaire à qui tu vas dire qu’il doit s’engager mais qu’il fera la guerre (rp parlant bien sur) que dans un an…Trois mois après ta caserne est vide….


Je trouve celà très intéressant pour ce joueur, et pour nous qui pourrons jouer la traque, l'Eglise pour la défroc etc.
Un hérétique déguisé en homme de foi qui deviendrait curé et qui, sous couvert de messes, ferait passer des préceptes avérroïstes ou autre...

Oui oui...je rêve ^^ Mais pourquoi pas...

Bros a écrit:
Je suis très d'accord avec ce que dit Rehael (je l'aime déjà, mon nouveau curé Very Happy ), ainsi qu'avec Armagnac ; ceci, notamment :

Citation :
Ce que je veux dire c’est que pour moi l’histoire doit nous inspirer nos rôles, pour laisser notre imagination se développer. Elle ne doit pas faire forcément de nous des habitants de la renaissance ou du moyen age. Ca ne laisserait que très peu de joueurs pour faire les rr…et ca serait utopiste d'y croire.

A quoi je rajouterai une notion essentielle à mon avis : l'humour (on l'a déjà évoqué ici ou ailleurs, je crois), ou tout du moins le plaisir.

Ne soyons pas dogmatiques (justement :mrgreen:), ne cherchons pas à former des spécialistes de l'Aristotélicisme. Un bon curé est un RPiste présent, sympathique (de par ses qualités ou ses défauts), qui sait transmettre son plaisir d'interpréter un rôle. Un personnage comme Assunto, par exemple, savait très bien faire en sorte que l'on s'intéresse à l'EA et ses crédos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:08

Tout à fait d'accord, mais en même temps, même si chacun joue le curé avec sa sensibilité (style Dom Camillo ou style Ignace de loyola par exemple), j'aimerai quand même que pour respecter le RP général de l'EA et donc les souhaits des admins qu'on joue bien style EA et pas église catholique, ce qui implique un minimum de connaissance du dogme - rassurez-vous je le connait pas par coeur :DD - prenons un curé style "feu schrondinger", il avait certes une personnalité, mais en même temps il allait trop loin, il se moquait un peu des autres (combien de baptème a-t-il oubliés ???).

Oui pour une personnalité, mais aussi oui pour un RP respectueux des autres RP !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:08

Bettym a écrit:
Les oublis étaient-ils peut-être voulu... Qui vous dit que sous son rôle de curé, n'avait-il pas envisagé que ces personnes ne méritaient pas le baptême ? Qu'il préférait les voir brûler en "enfer" ? Tous les curés n'étaient pas des saints... Arrêtez de croire ça ! Ce n'est pas l'église qui fait l'homme de foi mais la foi qu'on a en l'homme qui fait l'église !

Et il est difficile de ne pas penser à l'Eglise Catholique... vous en êtes trop proche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 15 Aoû - 22:09

Voulus Rolling Eyes il répondait même pas aux courriers de son évêque Trufaldini à l'époque !

Il avait fallu que le Cardinal Vilca soit très ferme pour qu'il daigne se présenter à la cathédrale avec des excuses bidons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophonxe
Curé de Murat
Curé de Murat
avatar

Nombre de messages : 154
Localisation : Murat
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Jeu 23 Aoû - 16:24

Je vois dans la plupart des programmes pour les ducales une subention pour declencher des vocations. Je doute que ce genre de moyens puisse declencher de veritables et durables vocations. En revanche, une aide pour atteindre plus vite le niv3 des futurs prêtres, où un petit soutien des curés en place leur permettant de ne pas avoir à travailler trop souvent et de pouvoir prêcher serait sans doute le bienvenu.

Pour ce qui est des vocations elles-mêmes, le problème réside j'ai l'impression dans le manque de variété des RP possible. Si on choisit la prêtrise, on ne pourra plus jamais faire de rp amoureux ou de guerres, ou de brigandage... Peut-être faudrait-il mettre plus en valeur la fonction de diacre, qui laisse plus de possibilité de "changements de carrières"?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Jeu 23 Aoû - 21:06

En fait, c'est un peu comme cela que je voyais la subvention, pour qu'un diacre très investi puisse passer plus vite à la prêtrise.

Parce que sincèrement un gars qui ne s'est jamais investi dans des RP à long terme, qui n'a pas construit son personnage, prendra les sous, fera office IG et RP quelque temps, puis repartira en mode tamago.

En fait pour l'instant il me manque seulement un curé à Thiers, alors que des diacres, j'en ai besoin partout, j'ai aussi besoins de chapelains pour les chapelles nobiliaires, de garde épiscopaux etc...

Mais c'est vrai que ce serait un plus, si lorsque un curé prêche la mairie lui offrait "son pain quotidien".

Sinon le texte du droit canon impose au curé le célibat, pas la chasteté (bien que des relations hors mariages soient un péché : on en discute justement à Rome, on débat de l'utilisation du bromure Laughing Rolling Eyes ), mais bon on peut imaginer un curé qui vit avec sa bonne (caché quand même sinon RP parlant je me verrai contrainte de lui imposer une bonne pénitence), il me semble même qu'historiquement il y a des prélats assez portés sur la chose et nantis de progéniture plus ou moins officielle.

On peut aussi avoir un curé qui aime la dive bouteille etc...

Après pour la guerre, il y a les OMR (ordre militaro-religieux).

Et pour le brigandage, je connais un ancien primat du SRING qui est parti avec un gros mandat, poursuivi de partout, il s'est noyé dans le port de Marseille ! Bouboule - il y a eu aussi un ancien évêque qui s'est défroqué et a finit bandit de grand chemin (là j'ai oublié son nom).
2 anciens inquisiteurs qui ont finit excommuniés (BatonNoir et Episkopos). 1 ancien Cardinal qui s'est défroqué (Vilca).
1 ancien curé défroqué, et clermontois (Jeannicolas) qui fait de la politique lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehael
Nonce Apostolique du Languedoc
Nonce Apostolique du Languedoc
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Narbonne
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Ven 24 Aoû - 9:51

En ce qui concerne les vocations religieuses, je pense que la plupart des futurs curés choisiront la voie ecclésiastique sans avoir besoins d'y être incités financièrement, car étant donné que le rôle de curé ne rapporte pas d'argent au détenteur de sa charge, ceux ci ne le feront pas pour l'argent. Ceci dit il est vrai que la crise des vocations est préoccupante, donc on pourrait imaginer une aide financière exceptionnelle pour l'installation d'un futur curé, mais je pense que ceci devrai rester exceptionnel et se faire à l'échelle du village concerné, et non du duché.

Pour le RP de Curé je pense aussi que finalement il existe une asser grande variété de possibilités RP et de façon différente de jouer son personnage, même si c'est parfois à a ses risques périls! Après c'est sur qu'il y a un socle a respecter qu'est le droit canon a mon avis. Le plus grand défi est de faire connaitre à tous le RP religieux sans qu'il apparaisse de façon trop austère ou complexe, et que l'on arrive a faire oublier à certains leurs affinités HRP ( parce qu'il faut quand même avouer que de nombreux joueurs, parce qu'ils sont athés HRP rejetent la religion RP ou refusent de participer à un RP touchant à la religion, alors qu'historiquement tout le monde était croyant en 1455 ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archeveche-narbonne.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Ven 24 Aoû - 23:38

Citation :
alors que des diacres, j'en ai besoin partout, j'ai aussi besoins de chapelains pour les chapelles nobiliaires, de garde épiscopaux etc...

le problème c'es que la voie de l'glise est égualement...obscure. On ne sait pratiquement rien dessus.

Je vais prendre le cas de l'armé (j'expliquerai puruoi plus tard):
avantages :
Possiblités d'y entrer et d'y participer dès le niveau 0
Promesses de beaux RP et d'action

inconvénients :
avancement IG plus lent
minimum de participation requis

L'armé a min de problème pour "recrutr" que l'église ourdeux raisons: tout d'abor e nombre de ses membres est suppérieur et chacun de s membre est invité a ammené du monde. Deuxième point, le joueur peut yentrer à peine a t'il commencer le jeu et cela sans avoir besoin de connaissance pré-requise. Ce quil ne sait pas il l'apprend par la suite .

l'église si elle veut crer des voation dot se montrer. Elle a du mal , du fait de son faible nombre. Ouvrir ses portes au axmum pour ensuite povoir choisir les meilleurs éléments et les mettres a des postes de responsabiité. Pourquoi pas utilisé des PNJ (j'ai un frère PNJ avec moi si vous voulez Smile ) pour mettre en placdes monastèr ou autredans lesquel les jeune viennent se former. Mett n place u pélerinnage. Une gradfête religieuse au niveau du ducé ou dans les villages.

En penant en compte que le BA n'est pas parcourut que par le iocèse d clemont, inviter des religieu de autres diocèses représenté. Motivé les ordres reigieux à se montrer au grand jour. Bénir tous les batiments construits ou au moin les officielles . Bénir les sots quand ils partent en campagne (Un RP avec l'armé a pourrait le faire) Tenter de motiver les eunes en leurproposnt une formation de moine ou autre) qui aua pou onction e uivre l'armé dans ses déplacements afin que ceux si aient toujours droit au parole du très haut

Je vais m'arrêer là. j'espère que ce que j'ai écris n'est pa trop embrouillé Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Sophonxe
Curé de Murat
Curé de Murat
avatar

Nombre de messages : 154
Localisation : Murat
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Sam 25 Aoû - 10:09

Je reste convaincue qu'il faudrait valoriser le poste de diacre en tant que tel (comme le joue Antoine en Berry par exemple) et non comme situation passagère avant la pretrise. Je suis persuadée que plus de personnes pourraient jouer ce rôle si on leur montrait qu'elle ne peuve s'impliquer que pour un moment de leur vie, puis passer à autre chose, ou non. Ce poste amène tout de même beaucoup moins de restriction que celui de curé. Et augmenter le nombre de diacre faciliterait grandement la tâches des curés...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mar 28 Aoû - 22:38

Pour ce qui est de Limoges, j'ai trouvé quelques trés bon diacres (Griffes ou d'autres qui sont depuis devenus prêtres).

Je suis aussi en quête de prêtres, diacres ... mais j'a plusieurs problèmes.
Les subventions ne suffisent hélas pas à combler le manque de prêtres, et les quelques bons prêtres que l'on a réussi à former deviennent évêques avant d'avoir eu le temps de dire ouf (ou prêtre mais ailleurs) !

Je lis donc attentivement et essayerai de mettre certaines choses en place dès octobre ...
Revenir en haut Aller en bas
Ivoire
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Mer 29 Aoû - 4:10

Entièrement d'accord avec mère Sophonxe.

En offrant des RPs de diacres (et uniquement diacres), cela permet aux gens marriés de s'investir dans l'église.
Par ailleurs, si le curé ou l'abbesse est épaulé par un ou deux diacres, il ou elle peut se libérer de la contrainte des messes certains dimanches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Ven 31 Aoû - 12:08

Et qu'en est-il des monastères (enfin, du monastère)? J'ai lu que les moines avaient des facilités pour passer de niveau (moins de carac et moins de sous à payer). On pourrait imaginer des subventions en parallèle à l'envois des aspirants niveau 3 voies de l'Eglise au monastère.

Bon, d'accord, ca prend 8 mois en tout (il me semble). Mais ça ne coûte pas cher. Smile

Et puis la vie monacale ça peut être sympa si les moines sont nombreux (ce qui n'est pas le cas actuellement, d'ailleurs ils acceptent tout le monde vu le peu qu'ils sont). Wink

Il faudrait peut être réfléchir aux impacts des monastères autrement que sur le constat d'échec. Parce qu'avec 5 moines actifs... C'est sûr que ce n'est pas la joie! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
ivrel
Evêque de Clermont
Evêque de Clermont
avatar

Nombre de messages : 1707
Age : 52
Localisation : Clermont RP et HRP
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Sam 1 Sep - 21:29

Cela fait longtemps que je n'ai aucune nouvelle de Tastevin !

J'ai cru comprendre que le problème majeur était le codage IG qui imposait une présence à heure fixe aux moines pour effectuer certaines actions !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   Lun 3 Sep - 21:26

Permettez que j'intervienne... (Malheureusement totalement HRP)

Plusieurs éléments ont particulièrement retenu mon attention, parmi elles :
    > L'évocation de l'Université Paris 1, en sociologie (RR=Terrain d'étude)
    > L'IRL de l'EA.

    Ainsi que :
    > Le décalage des contraintes entre les "autres voies" et la voie de l'Eglise (Etudes infiniment plus longues que les 3 autres voies, RP Obligatoire, Astreinte de RP sur le comportement, les actes, etc.)
    > Les aides IG (bourses ducales, comtales...) extrêmement rares
    > Le fait que les "Curés" et autres "ne gagnent pas de salaires" (vs. soldats par exemple)


De mon point de vu (de joueur uniquement, pas mon de personnage hein !) :
Il faut être soit dérangé, soit passionné pour choisir cette voie car TOUT montre qu'elle est bien plus difficile que les autres, que les contraintes sont extrêmement nombreuses, tant IG que RP.
    IG > nous sommes les seuls a devoir maitriser 3 langues, 7 vertus, x matières (les autres 6-8 seulement je crois)
    IG > nous n'avons pas d'avantages (peu d'actions IG, pas de trésorerie, pas de mandat, pas de messages, etc.)
    IG > les pèlerinages sont quasi obligatoires pour lire les livres, etc.
    RP > Tout a été dit sur le long chemin qu'il faut suivre (séminaires, rôle-play, constance, tempérance, etc.)






Personnellement, peut-être à tord, j'ai l'intime conviction que les vocations passent par le développement de la part IG du jeu (à l’époque où les prêches ont vu le jour avec l’annonce qu’ils généraient des PVD nécessaires au niveau 4 ; les prêches étaient partout… plus d’un après, les prêches sont rares... c'est écrit à ROME... "pourquoi prêcher si l'on est curé ou mieux alors nos PVD tombent tout seuls et qu'en plus on peut travailler ou étudier"... On peut faire le parallèle avec "Si l'on avait moins de contraintes, plus de facilités ou plus de "fonctions IG", cela enrichirait l'envie de s'impliquer dans cette facette du jeu")



Lors de l'IRL de l'EA, beaucoup de choses ont étés dites et l'une d'elle, trop vite oubliée, à été la proposition de "Levan" de créer un groupe de travail sur les évolutions IG de la voie de l'Eglise.


Différents projets ont étés "demandés" lors de l'IRL :
    *L'ouverture de postes de Diacres aux niveau 2, IG codés (mais non détaillé durant l'IRL)
    *L'affichage des PVD dans le menu transcendant (soit... mais les PVD ne sont pas "si facile à gagner"... le prêche n'est pas accessible aux novices de niveau 3, il faut avoir beaucoup en intelligence, de % en langues pour lire les livres, etc... et pourquoi prêcher quand le compteur s'alimente tout seul, etc. bref, ce que l'on peut lire sur le forum général ou à ROME... les postes permettant de gagner des PVD non plus ne sont pas facilement accessibles et la différence des gains entre curés-chanoine-évèque et plus est énorme)
    *L'attribution des fonctions aux chanoines (évoqué mais non détaillé)
    *La généralisation des monastères (très discuttable... comme cela a été dit)
    *L'attribution des médailles "de baptême" et de "fonction ecclésiastique" sur les fiches de personnages IG (au même titre que les personnages portent des vêtements, ils pourraient porter leurs médailles baptismales ou leurs insignes cléricales, celles-ci étant attribuées IG par les diacres, curés, chanoines, évêques, archevêques et cardinaux)


D'autres points n'ont pas étés abordés
    *La confession et le codage des pêchés (certains disent que c'est en cours Wink )
    *La durée des études et l'investissement financier IG que cela implique (à Cahors / dépendant de l'Archevêché de Bourges Very Happy, les cours de religions sont ouverts à tous... les niveaux 3 de l'état et de l'armée s'y précipitent !!! Sad c'est un enfer...)
    *Etc.


Le groupe de travail ne verra peut-être pas le jour par manque de motivation (le post fait à ROME sur le sujet ne motive pas les foules)... Et pourtant... il y a ici, dans la nature même de votre débat, toute la matière pour proposer de francs enrichissements du jeu IG et donc des vocations RP.

J'ai réagi en lisant la remarque sur Paris 1, par ce que justement, il est facile de "caractériser" les différents profils des joueurs (faire un "mapping socio" comme cela est réalisé dans le marketing industriel par exemple) et donc leurs attentes, puis d'en décliner des propositions d'évolution IG... [i.e. Appliquer un "procéssus de conception de produit" aux règles IG des RR pour la voie de l'église] cela n'est possible que si un nombre de personnes restreint s'affaire sérieusement à la tâche... et... ne se ruent pas sur des solutions "toutes faites" (comme malheureusement cela a été présenté)... ou plus simplement... ré-ouvrir le débat (comme LJD IVREL le fait ici d'ailleurs Wink)

Vous l'aurez compris, mon intervention porte essentiellement sur "le maintien" de la vocation elle-même ("garder les joueurs") et non sur "l'ouverture" à la vocation ("faire venir plus de diacres" par exemple) simplement par ce que la première entraine la seconde (au même titre que les PVD poussent certains clercs sans fonction IG à prêcher).

Ha ! je disais qu'il fallait être soit dérangé, soit passionné... moi, j'suis passionné Wink... mais ma crainte est de devenir "tamago" par lassitude Neutral


(Msg INOEN, Merci pour le petit mot Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EA, question I, vocations   

Revenir en haut Aller en bas
 
EA, question I, vocations
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite question entraînement
» question sans reponse sur sirocco
» Question Champagne...
» Question sur ur-ghul
» To forget or not to forget that is the question

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Bourges dans les RR :: Diocèses de la Province de Bourges :: Diocèse de Clermont :: Place Trufaldini-
Sauter vers: